lundi 30 avril 2012

Au Père Lachaise

Ça faisait longtemps que je voulais photographier un cimetière, mais je me suis dégonflée à chaque fois,  car à chaque tentative, de drôles de sentiments emplis de tristesse et une bizarre impression de déranger m'empêchaient de prendre des photos...  Mes émotions, ma notion du respect et moi avons parfois du mal à nous mettre d'accord. Bref, je n'avais jamais déclencher dans un cimetière, jusqu'à ce nous arrivions au Père Lachaise. Et là... je me suis rattrapée! Les mêmes sentiments m'ont envahis mais c'était l'occasion où jamais de me lancer.


Jim Morrison

L'arbre-hommage devant la tombe de Jim Morrison



2 commentaires:

  1. Une fois familiarisée avec les lieux...le coeur se dessère et tu te mets à chercher un nom que tu pourrais reconnaitre ...souvent un homonyme
    J'aime me promener dans un joli cimetière (Caucade)dans le calme et le respect
    Au début Novembre c'est tres beau Chaque saison les fleurs changent et l'émotion reste intacte avant chaque visite :))))

    RépondreSupprimer
  2. Pour moi l'émotion n'est pas passée, elle n'a fait que s'intensifier et quand les larmes ont finalement coulé, on s'en est allé, plein de photos, vers des contrées plus joyeuses.

    RépondreSupprimer